Thème : LA TENTATION 

Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder. Oscar Wilde
Pour sa seizième édition d’octobre 2024, le salon BiblioMania met à l’honneur le thème de la tentation.

A BiblioMania, nous avons pléthore d’ouvrages à faire frissonner sur la Tentation. Ce thème sera décliné sur les stands du salon, à travers une multitude de documents anciens.

Laissez-vous tenter et venez nous voir au salon BiblioMania !

Erica CEBE

INFOS PRATIQUES

NOM BiblioMania
DATES
11 au 13 octobre 2024
LIEU Réfectoire des Cordeliers 15 rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris . Quartier de l’Odéon
HORAIRES 11h – 19h tous les jours sauf le Dimanche 13 octobre fermeture à 18h.
EXPOSANTS Environ 50 libraires professionnels, réunis sur 600 m2 d’un lieu unique au cœur du quartier latin. Le Réfectoire des Cordeliers est le dernier vestige de l’ancien couvent qui abritait les moines franciscains. Cette confrérie apparue au 13ème siècle, les frères mineurs de Saint-François sont aussi appelés les Cordeliers. Ces disciples franciscains sont surnommés ainsi car ils portaient une large corde pour tenir leur robe. Les Cordeliers bâtirent un couvent, deux cloîtres un réfectoire, une église ainsi que plusieurs jardins. Cet ensemble fut un des plus importants centres religieux, intellectuels et politiques de Paris entre le XIVème siècle et le XVIIème siècle. Le lieu est un écrin idéal pour déballer des livres, des manuscrits, des archives et guider le visiteur sur les traces du passé.
ENTRÉE Gratuite
ACCÈS
Métro Ligne 4 – 10 : Odéon – St Michel
Bus 21 – 27 – 38 – 63 – 86 – 94
RER B : St Michel Notre Dame
Parking Saemes 21 rue Ecole de Médecine 75006 Paris

CONTACT

Eka Organisation
E-mail : contact@eka-organisation.com

Thème : Le Sport au Féminin 

Pour sa quinzième édition de février 2024, le salon BiblioMania met à l’honneur comme thème le Sport au Féminin.

Les premiers jeux olympiques se déroulent à Athènes en 1896 mais les femmes seront acceptées dans certaines épreuves sportives aux Olympiades de Paris qu’en 1900 et aux Jeux olympiques qu’en 1928. N’en déplaise à Pierre de Coubertin quelque peu conservateur et colonialiste, le sport au fil du XXè et du XXIè, va se développer et se construire une histoire avec des athlètes qui autrefois étaient cantonnés à leurs casseroles et leurs poupons ou encore à leur dur labeur de manutentionnaire. Le sport s’ouvre peu à peu à toutes les catégories sociales, homme, femme, athlètes de couleur, homosexuel, transgenre et ceux qui souffre d’un handicap. Parce que le sport développe la personnalité et l’épanouissement, le goût de l’effort, la reconnaissance et sans nul doute l’élévation de l’âme…
Grace à Alice Milliat, pionnière du féminisme dans le sport et plus précisément dans l’aviron, elle est la première française nommée présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France en 1921.
“L’aviron, l’escrime, l’équitation, le cyclisme, la pelote basque sont également des sports que la femme peut pratiquer avec succès. Mais il en est un, utile au premier chef et auquel nul ne saurait opposer d’arguments sérieux, c’est la natation qui développe le corps harmonieusement.” Dira-t-elle…


©Tous droits réservés à Frédéric Couderc. Aquarelle et gouache originale, vers 1934 – Chez Bouquinerie Aurore

Kathrine Switzer, première marathonienne Née en Allemagne en 1947, À cette époque, le marathon est alors interdit aux femmes.

D’autre femme sont portées par la flamme du sport, Wilma Rudolph, athlète afro-américaine, anciennement paralysée d’une jambe, décroche trois médailles d’or aux Jeux Olympiques de Rome en 1960.

Dans le tennis sans parler de la légendaire Suzanne Lenglen, exceptionnelle et médiatique tennis woman, en passant par Doris Hart et Margaret Smith Court, Martina Navratilova est notamment l’une des trois femmes à avoir accompli un « Grand Chelem » complet.

Le cas de la skieuse Erika Schinegger, devenue Erik quelques années plus tard, avait défrayé la chronique en son temps. Elle remporte le championnat du monde de descente féminin en 1966 à Portillo au Chili.
La Sud-Africaine Caster Semenya après avoir remporté le 800 m des mondiaux de Berlin, on apprend qu’elle est intersexe.

Nadia Elena Comaneci, gymnaste roumaine, cinq médailles d’or aux Jeux olympiques, elle est la première gymnaste à avoir obtenu la note parfaite de 10.
Florence Griffith-Joyner en 1988, elle établit les records du monde de vitesse sur 100m et 200m, des records qui n’ont depuis jamais véritablement été menacés.

Marie José Pérec Triple championne olympique en athlétisme.
Jeannie Longo est la cycliste la plus titrée de toutes.
Merlene Ottey est une athlète jamaïcaine, spécialiste des épreuves de sprint, elle est l’athlète médaillée la plus âgée (40 ans).

L’histoire du droit des femmes est celle d’un combat. Les parcours de ces femmes dans le monde du sport ont été des révolutions sportives et sociales. On peut leur dire Bravo.

A BiblioMania, nous avons pléthore d’ouvrages à faire frissonner les passionnés du sport au féminin. Ce thème sera décliné sur les stands du salon, à travers une multitude de documents anciens.

Erica CEBE

INFOS PRATIQUES

NOM BiblioMania
DATES
9 au 11 février 2024
LIEU Réfectoire des Cordeliers 15 rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris . Quartier de l’Odéon
HORAIRES 11h – 19h tous les jours sauf le Dimanche 11 février fermeture à 18h.
EXPOSANTS Environ 40 libraires professionnels, réunis sur 600 m2 d’un lieu unique au cœur du quartier latin. Le Réfectoire des Cordeliers est le dernier vestige de l’ancien couvent qui abritait les moines franciscains. Cette confrérie apparue au 13ème siècle, les frères mineurs de Saint-François sont aussi appelés les Cordeliers. Ces disciples franciscains sont surnommés ainsi car ils portaient une large corde pour tenir leur robe. Les Cordeliers bâtirent un couvent, deux cloîtres un réfectoire, une église ainsi que plusieurs jardins. Cet ensemble fut un des plus importants centres religieux, intellectuels et politiques de Paris entre le XIVème siècle et le XVIIème siècle. Le lieu est un écrin idéal pour déballer des livres, des manuscrits, des archives et guider le visiteur sur les traces du passé.
ENTRÉE Gratuite
ACCÈS
Métro Ligne 4 – 10 : Odéon – St Michel
Bus 21 – 27 – 38 – 63 – 86 – 94
RER B : St Michel Notre Dame
Parking saemes 21 rue Ecole de Médecine 75006 Paris

CONTACT

Eka Organisation
E-mail : contact@eka-organisation.com

Thème : LE GRAPHISME 

Pour sa quatorzième édition d’octobre 2023, le salon BiblioMania met à l’honneur Le graphisme.

Le graphisme, c’est une manière de représenter un sujet avec l’utilisation d’éléments tels que les dessins, les caractères typographiques, les photographies, les couleurs, les éléments symboliques…Les techniques utilisées ont le but de promouvoir et interviennent principalement dans l’illustration, l’affiche, la communication, la presse, la publicité… Ils font partie de la chaine graphique liées à l’imprimerie.

Le graphisme c’est la communication visuelle, étroitement lié à l’art et à la publicité. On peut considérer par exemple que les peintures de la grotte de Lascaux font partie des éléments fondateurs de la communication visuelle et par la suite du graphisme.

Mais il faut attendre la fin du XIXe Siècle qui, avec l’impulsion de la fantaisie créatrice, on crée enfin un lien entre les beaux-arts et les arts appliqués. William Morris publie dès 1891 « Arts and Crafts » De cette période plusieurs artistes anglais peuvent être considérés comme pionnier de cet art : Arthur Mack Murdo, Walter Crane, Audrey Beardsley, les Beggarstaffs. Le Glasgow School ose un nouveau graphisme avec Mackintosh et MacNair, précurseur dans la matière.

En France c’est Jules Chéret avec ses expériences d’impression qui ouvre la voie et propose des affiches inédites et en couleurs. Suivront : Eugène Grasset, Georges Auriol, Alphonse Mucha, Orazi. Pour la Belgique : James Ensor, Fernand Khnopff, Victor Horta… fondateurs du groupe des XX. Le graphisme moderne va se propager à travers toute l’Europe. En 1894 la fièvre s’empare de l’Autriche avec Gustave Klimt, Egon Schiele…Le graphisme s’exprime à travers des supports comme l’affiche, le livre, le logotype, la publicité et la carte postale.

En 1925, Dolly Rudeman, graphiste affichiste hollandaise devient célèbre grâce à son affiche de film « Le Cuirassé Potemkine »

En 1950, l’Alliance graphique internationale est fondée à Bâle, composée d’affichistes illustres comme Cassandre, Savignac, Villemot, Jacno…

Plus tard, des groupes d’artistes se forment comme Grapus et Bazooka peuplé de personnalités tels que Roman Cieslewicz, Jean Widmer, Andy Warhol…

Au final le graphisme a apporté cette touche de couleur, de recherche typographique, de fantaisie maitrisée, d’audace de mise en page, d’utilisation de la couleur pour sans cesse porter l’art même dans sa plus simple expression.

A BiblioMania, nous avons pléthore d’ouvrages à faire frissonner les passionnés du graphisme. Ce thème sera décliné sur les stands du salon, à travers une multitude de documents anciens.

Erica CEBE

INFOS PRATIQUES

NOM BiblioMania
DATES
13 au 15 octobre 2023
LIEU Réfectoire des Cordeliers 15 rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris . Quartier de l’Odéon
HORAIRES 11h – 19h tous les jours sauf le Dimanche 15 octobre fermeture à 18h
EXPOSANTS Environ 40 libraires professionnels, réunis sur 600 m2 d’un lieu unique au cœur du quartier latin. Le Réfectoire des Cordeliers est le dernier vestige de l’ancien couvent qui abritait les moines franciscains. Cette confrérie apparue au 13ème siècle, les frères mineurs de Saint-François sont aussi appelés les Cordeliers. Ces disciples franciscains sont surnommés ainsi car ils portaient une large corde pour tenir leur robe. Les Cordeliers bâtirent un couvent, deux cloîtres un réfectoire, une église ainsi que plusieurs jardins. Cet ensemble fut un des plus importants centres religieux, intellectuels et politiques de Paris entre le XIVème siècle et le XVIIème siècle. Le lieu est un écrin idéal pour déballer des livres, des manuscrits, des archives et guider le visiteur sur les traces du passé.
ENTRÉE Gratuite
ACCÈS
Métro Ligne 4 – 10 : Odéon – St Michel
Bus 21 – 27 – 38 – 63 – 86 – 94
RER B : St Michel Notre Dame
Parking saemes 21 rue Ecole de Médecine 75006 Paris

CONTACT

Eka Organisation
E-mail : contact@eka-organisation.com

Thème : Les Agapes

Pour sa treizième édition de février 2023, le salon BiblioMania met à l’honneur « Les Agapes »

Les plaisirs du bien boire et du bien manger

L’Art de la table a toujours occupé une place prépondérante dans notre culture.

Quelques soient nos origines, nos nationalités, nos appartenances ethniques, le partage du repas fait partie de notre patrimoine socio-culturel. C’est un acte accueillant ou mortel selon les cas, mais le plus souvent convivial, familial voire festif. Il peut être aussi hautement religieux.

La gastronomie c’est l’ensemble des règles qui fluctue selon le pays, les classes sociales et la mode qui définissent l’art de « faire bonne chère ».

Faire bonne chère signifiait faire bon accueil. Au XIXe siècle il est utilisé dans le sens de faire un bon repas.

Nous avons tous compris que la gastronomie c’est d’abord une question d’ordre que nous devons beaucoup à Ziryab (789-857), homme de lettre kurdo-perse, qui a influencé l’art de vivre en Andalousie, c’est lui qui aurait établi les règles du service des mets au cours d’un repas. Entrée, plat principal, dessert. Il remplaça le gobelet d’or ou d’argent par le verre à pied tel que nous le connaissons et il rétablit la tradition du banquet. Il a importé des recettes et une façon faire de l’Orient.

Le terme « gastronomie » apparait pour la première fois dans le titre d’un poème de Joseph Berchoux Gastronomie ou l’homme des champs à table (1801).

Quant au terme gastronome il est devenu d’un usage courant depuis Physiologie du goût ou méditations de gastronomie transcendante de Brillat Savarin (1825). Son précepte le plus connu est « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es ».

Avant d’aller plus loin nous devons saluer l’invention de la casserole, la pièce maîtresse du cuisinier, qui nous a permis de s’affranchir de la viande à la broche et de la viande bouillie en marmite. C’est grâce à cet ustensile que les repas des plus somptueux ont été concoctés pour le plaisir des Verrès, des Lucullus, des Néron, des Vitellius, des Domatien, des Apicius, dont le point commun était leur grande gourmandise.

Si nous faisons l’histoire de l’épopée culinaire française, on commencerait par Taillevent (1310-1395), chef cuisinier de Charles V. Il intègre des aliments révolutionnaires dans la cuisine comme les légumes et les épices rapportés du Nouveau Monde. Avec son ouvrage Le Vivandier, il est le premier écrivain culinaire.

En 1533, provenant d’Italie, la fourchette à deux dents, les assiettes individuelles en faïence et les verres en verre de Murano font leur apparition dans la cours de Catherine de Médicis et de Henri II. La cuisine devient un art de vivre. François Vatel (1631-1671), maître d’hôtel et cuisinier hors-pair est lié à la gastronomie française. Choisi par Louis XIV pour organiser un festin pour 3000 convives, il se suicide craignant de ne pouvoir satisfaire les exigences du souverain.

Au XVIe siècle la littérature gastronomique se développe avec Brillat- Savarin (1755-1826), Charles Durand (1766-1854) Le Cuisinier Durand et Alexandre Dumas (1802-1870) avec son « Grand Dictionnaire de Cuisine ».

A la révolution, on voit apparaitre les premiers critique gastronomique tel que Grimaud de La Reynière (1758-1837) avec son tout premier guide Almanach des Gourmands. A la même époque, un chèf se distingue pour ses pièces montées à l’architecture extraordinaire c’est Antonin Carême (1784-1833).

A BiblioMania, nous avons pléthore d’ouvrages sur ce sujet à faire frissonner les plus délicats.Cuisine et épicurisme sont l’art gastronomique du XXe siècle. Ce thème sera décliné sur les stands du salon, à travers une multitude de documents anciens.

Erica CEBE

INFOS PRATIQUES

NOM BiblioMania
DATES
10 au 12 février 2023
LIEU Réfectoire des Cordeliers 15 rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris . Quartier de l’Odéon
HORAIRES 11h – 19h tous les jours sauf le Dimanche 12 février fermeture à 18h
EXPOSANTS Environ 40 libraires professionnels, réunis sur 600 m2 d’un lieu unique au cœur du quartier latin. Le Réfectoire des Cordeliers est le dernier vestige de l’ancien couvent qui abritait les moines franciscains. Cette confrérie apparue au 13ème siècle, les frères mineurs de Saint-François sont aussi appelés les Cordeliers. Ces disciples franciscains sont surnommés ainsi car ils portaient une large corde pour tenir leur robe. Les Cordeliers bâtirent un couvent, deux cloîtres un réfectoire, une église ainsi que plusieurs jardins. Cet ensemble fut un des plus importants centres religieux, intellectuels et politiques de Paris entre le XIVème siècle et le XVIIème siècle. Le lieu est un écrin idéal pour déballer des livres, des manuscrits, des archives et guider le visiteur sur les traces du passé.
ENTRÉE Gratuite
ACCÈS
Métro Ligne 4 – 10 : Odéon – St Michel
Bus 21 – 27 – 38 – 63 – 86 – 94
RER B : St Michel Notre Dame
Parking saemes 21 rue Ecole de Médecine75006 Paris

CONTACT

Eka Organisation
E-mail : contact@eka-organisation.com